Élaboration

Comment devenir œnologue ?


L’œnologue dispose d’un fin palais lui permettant d’analyser les vins dans l’objectif d’améliorer leur qualité. Il dirige chaque étape de la production du vin, du choix des cépages à la mise en bouteille. Il peut exercer dans le monde entier.

Quel est le rôle de l’œnologue ?

L’œnologue est un spécialiste des vignes et du vin. Il est chargé de superviser l’élaboration des vins, mais aussi des produits dérivés du raisin. Il doit posséder un grand nombre de connaissances scientifiques et techniques, et appréhender le marché du vin et ses attentes.

L’œnologue veille continuellement à améliorer la qualité des vins tout au long du processus de vinification et de production du vin et intervient sur :

  • choix des cépages,
  • analyse des raisins,
  • date des vendanges,
  • contrôle de la fermentation du vin ou de la distillation,
  • choix des traitements appliqués aux vins,
  • assemblage,
  • mise en bouteille.

Il peut être œnologue en production viticole ou œnologue-conseil. Il peut ensuite exercer son métier en tant que salarié dans un laboratoire, une cave coopérative ou encore un domaine viticole ou en tant qu’indépendant. Il est souvent confondu avec le métier de sommelier, qui lui vise à trouver les meilleurs accords entre plats et vins.

Quel est le parcours pour devenir œnologue professionnel ?

Diplômes, études et formations nécessaires au métier d’œnologue

Pour devenir œnologue, il est essentiel d’acquérir le diplôme national d’œnologue (DNO) de niveau bac+5. Cette formation permet au futur œnologue d’affûter ses papilles gustatives et son olfaction. En acquérant de solides connaissances en biologie appliquée de la vigne et en biochimie, le jeune diplômé sera capable de déceler les défauts du vin et leur provenance.

Avant de suivre la formation de 2 ans, il est nécessaire de suivre une des formations bac+3 suivantes :

  • une licence en sciences biologiques,*
  • une licence en sciences chimiques,*
  • une licence en sciences biochimiques agronomiques,*
  • un BUT génie biologique.
*Ces formations sont accessibles directement après le bac ou après un BTS agricole viticulture-œnologie (bac+2).

Où réaliser le diplôme national d’œnologue (DNO) ?

  • École nationale supérieure agronomique de Toulouse ;
  • Centre de formation en Œnologie de l’Agro-Montpellier ;
  • UFR de sciences exactes et naturelles de Reims ;
  • Faculté des sciences pharmaceutiques de Toulouse ;
  • Institut universitaire de la vigne et du vin Jules Guyot de Dijon ;
  • Institut des sciences de la vigne et du vin d’Ornon ;
  • Centre de Viticulture-Œnologie de Midi-Pyrénées.

wine picto

La précision d'Aveine

Les œnologues peuvent prétendre à devenir directeur technique ou directeur de cave après avoir acquis davantage d’expérience et une formation complémentaire en agronomie, économie et commerce. Il peut aussi devenir enseignant ou formateur en parallèle de son métier.

D’autres questions à explorer sur les métiers du vin…