Terroir


En œnologie, un terroir est un ensemble de parcelles d’une même zone viticole dont le climat, le sol et les pratiques vigneronnes sont similaires, voire identiques. De l’interaction de ces caractéristiques des vignobles naissent des vins originaux, protégés par les labels IGP, AOC et AOP.

Zoom sur la définition d’un terroir viticole

Le terroir est une zone géographique où l’interaction entre les spécificités du sol, du climat, de la topographie, du paysage, de la biodiversité et du savoir-faire vigneron confère des caractéristiques distinctives au vin qui y est produit.

Rapporté à la gastronomie et donc au vin, le terroir dépasse alors la simple notion de terre, mais fait aussi référence aux viticulteurs qui la cultivent. Ce concept renvoie ainsi à l’élaboration de vins uniques, opposée à la standardisation du milieu vitivinicole.

wine picto

La précision d'Aveine

L'étymologie de "terroir" vient du latin "territorium" qui signifie "territoire".

Les principales composantes du terroir

Le sol

Il se définit par sa composition minérale, sa couleur, sa structure, sa capacité à drainer l’eau ainsi que par son exposition et sa pente, liées à sa topographie.

Composante fondamentale du terroir, le sol sert de support à la vigne dans lequel elle puise minéraux, nutriments et eau pour se développer. Quatre types de sols sont intéressants en viticulture : calcaire, argilocalcaire, granitique et alluvial (sédiments déposés par les eaux).

Le climat

Les vignobles français sont sous l’influence de trois climats majeurs selon les précipitations, l’écart des températures et l’ensoleillement.

Climat Caractéristiques Régions viticoles Exemples de vins AOP
Atlantique / océanique
  • Pluies régulières
  • Températures fraîches (< 16,5 °C) à tempérées (16,5 °C – 18,5 °C)
  • Ensoleillement modéré
  • Hivers doux
  • Ouest et Sud-Ouest Bergerac, Saumur, Muscadet, Madiran, Bordeaux
    Méditerranéen
  • Pluies faibles
  • Températures tempérées à chaudes (18,5 °C – 21 °C)
  • Ensoleillement important
  • Sécheresse estivale
  • Sud et Sud-Est Provence, Côtes du Rhône, Côtes du Roussillon, Languedoc
    Continental
  • Pluies modérées
  • Températures contrastées, fraîches à chaudes
  • Ensoleillement modéré 
  • Étés et hivers secs
  • Nord-Est Beaujolais, Savoie, Côtes du jura, Alsace, Bourgogne, Champagne

    Climat Atlantique / océanique
    Caractéristiques
  • Pluies régulières
  • Températures fraîches (< 16,5 °C) à tempérées (16,5 °C – 18,5 °C)
  • Ensoleillement modéré
  • Hivers doux
  • Régions viticoles Ouest et Sud-Ouest
    Exemples de vins AOP Bergerac, Saumur, Muscadet, Madiran, Bordeaux

    Climat Méditerranéen
    Caractéristiques
  • Pluies faibles
  • Températures tempérées à chaudes (18,5 °C – 21 °C)
  • Ensoleillement important
  • Sécheresse estivale
  • Régions viticoles Sud et Sud-Est
    Exemples de vins AOP Provence, Côtes du Rhône, Côtes du Roussillon, Languedoc

    Climat Continental
    Caractéristiques
  • Pluies modérées
  • Températures contrastées, fraîches à chaudes
  • Ensoleillement modéré 
  • Étés et hivers secs
  • Régions viticoles Nord-Est
    Exemples de vins AOP Beaujolais, Savoie, Côtes du jura, Alsace, Bourgogne, Champagne

    wine picto

    La précision d'Aveine

    La diversité organoleptique des vins est certes liée à ces trois macroclimats, mais aussi au mésoclimat de chaque commune de production et au microclimat de chaque domaine.

    La main de l’homme

    Le savoir-faire vigneron s'avère indispensable pour révéler et sublimer les caractéristiques naturelles d’une région et d’un vignoble. Ses connaissances œnologiques et donc l’expérience des générations précédentes conditionnent :

    • le choix des cépages les plus aptes à s’y épanouir, toutes les variétés de vignes n’ayant pas les mêmes besoins, et chaque cépage s’exprimant différemment selon les terroirs où il est cultivé,
    • la sélection et la mise en œuvre des techniques viticoles (taille, traitements, etc.) et vinicoles (vinification et élevage) les plus adaptées au sol, au climat, au cépage et au vin produit.

    La typicité des vins et des terroirs de France défendue par l’AOC

    À la fois défini par l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) et par l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO), le terroir revêt un rôle central en œnologie. Surtout en France ! Il est aux fondements de l’IGP (indication d’origine protégée) et de l’AOC (appellation d’origine contrôlée), caractérisée par un terroir encore plus précis que l’IGP.

    Leur fonction ? Protéger la mise en valeur des milieux naturels par le savoir-faire vitivinicole et donc la production et la qualité de vins inimitables : vins IGP, vins AOC… Et aussi vins « AOP » (appellation d’origine protégée), équivalent européen de l’AOC.